Certaines personnes aiment naturellement l’exercice. La sensation de leur corps qui transpire, la respiration intense, la poussée physique et la montée d’endorphine… elles adorent ça, tout simplement. Cependant, j’aimerais ouvrir un dialogue pour celles qui n’aiment pas l’activité physique — à vrai dire, celles qui détestent l’exercice.Au fil des années, j’ai travaillé avec des femmes de toutes tailles et de toutes silhouettes, et j’ai réussi à transformer les plus réticentes en véritables accros à l’activité physique.Cela dit, passer de « je déteste l’exercice » à « j’adore l’exercice » requiert du travail. Tout commence par trouver ses motivations physiques et mentales et d’identifier les blocages et les obstacles du passé qui ont créé cette négativité face à l’exercice physique. La motivation est une tâche ardue et nous l’utilisons trop souvent comme excuse, en disant par exemple « Je ne suis tout simplement pas motivée » ou « je déteste l’exercice ». Quand j’entends l’une de ces phrases, je sais qu’il y a quelque chose de plus profond qui se cache derrière. Il suffit de l’explorer.

TAGS